Création du portail Agri-Réseau

Création du portail Agri-Réseau
20 juin 2014

Un portail Internet regroupant de l'information factuelle et indépendante sur plusieurs thèmes d'agroalimentaire est maintenant disponible! Le portail Agri-Réseau est l'oeuvre d'une collaboration entre le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, l'Observatoire sur les nanotechnologies dans l'agroalimentaire et le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ). Sa mise en ligne répond à une recommandation formulée par la Commission dans son avis Enjeux éthiques des nanotechnologies dans le secteur agroalimentaire (2011), un complément à son avis de 2006 sur les nanotechnologies.

Supplément - Enjeux éthiques des nanotechnologies dans le secteur agroalimentaire« Dans son analyse éthique, la Commission reconnaît que le "droit à l’information" est un droit fondamental qui structure notre démocratie. Ce droit, reconnu par plusieurs chartes et conventions, détermine la responsabilité des gouvernements. De plus, les débats sociaux sur la question de l’acceptabilité du risque ne peuvent faire l’économie d’une considération objective des effets négatifs sur l’environnement et la santé. Dans ce contexte, la Commission pense qu’il est impératif que le gouvernement rende disponible aux citoyens une information scientifique de qualité qui répond à des normes explicites d’objectivité et de rigueur. Ainsi, l’appropriation de certains savoirs "experts" devrait permettre aux citoyens de porter un jugement éclairé et critique sur les développements technoscientifiques ainsi que sur les enjeux sociaux qui leur sont associés.

De plus, la Commission considère qu’il est important de présenter cette information dans le respect des intérêts et des besoins des consommateurs et des acteurs du monde agroalimentaire. À son avis, ce travail d’information de la population représente une condition minimale pour construire une relation de confiance entre les diverses parties.

Ainsi, considérant le droit à l’information des citoyens; considérant la responsabilité du gouvernement à offrir une information de qualité sur des enjeux publics comme la sécurité sanitaire; considérant les intérêts et les questions spécifiques des différents groupes d’acteurs concernés,

(Recommandation 4) La Commission recommande que le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec crée un portail Internet sur les nanotechnologies concernant spécifiquement le secteur agroalimentaire en s’inspirant de celui sur les OGM. Ce portail pourra offrir à la population québécoise un espace public présentant une information factuelle, indépendante et facilement accessible aux différentes clientèles concernées. Il devra être alimenté par un réseau de veille qui aura été mis en place au préalable et s’ouvrir sur les réseaux sociaux, afin que la diffusion de l’information soit la plus large possible. » (CEST, 2011, p.51)