Médicaments psychotropes: Les enjeux éthiques des usages élargis dans l'intervention auprès des moins de 30 ans

Médicaments psychotropes: Les enjeux éthiques des usages élargis dans l'intervention auprès des moins de 30 ans
30 septembre 2012

La rapidité à laquelle l’usage des médicaments psychotropes s’étend au Québec, et particulièrement chez les moins de 30 ans, rend urgente la tenue d’une réflexion collective. Soucieux d’enrichir la réflexion sur cette problématique, la Commission de l’éthique en science et en technologie (CEST), l’Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ), le Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ) et le Regroupement des Auberges du cœur du Québec (RACQ) réunissent des experts de différents domaines: santé, éducation et sciences sociales. Essentielle au débat, la vision des jeunes sera présentée à travers un court métrage initié par l’Auberge du cœur Habit-Action. Les ateliers et conférences de cette journée permettront aux quelque 200 participants une meilleure compréhension du phénomène et de son impact sur les jeunes et sur leur entourage.

Les conférenciers:

  • Élodie Barthell Mailhot, intervenante social au Programme d’encadrement clinique et d’hébergement;
  • Réal Boisvert, chercheur à l’Institut national de santé publique (Agence de santé de la Mauricie);
  • Richard Cloutier, médecin psychiatre à l’Hôpital Louis-H Lafontaine;
  • Johanne Collin, professeure titulaire de l’option Médicament et santé des populations de la Faculté de pharmacie de l’Université de Montréal;
  • Édith Deleury, présidente de la Commission de l’éthique en science et en technologie;
  • Hubert Doucet, professeur associé de bioéthique à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal;
  • Nathalie Gingras, directrice du département de psychiatrie et neurosciences de l’Université Laval;
  • Lucie Hébert, Centre jeunesse des Laurentides;
  • Denis Lafortune, professeur agrégé de l’École de criminologie de l’Université de Montréal;
  • Yves Lambert, médecin et président du Regroupement des médecins et infirmières en centre jeunesse;
  • Joël Monzée, directeur de l’Institut du développement de l’enfant et de la famille;
  • Lourdes Rodriguez del Barrio, professeure agrégée de l’École de service social de l’Université de Montréal.

Pour plus de renseignements:

RRASMQ: www.rrasmq.com
CEST: www.ethique.gouv.qc.ca
RACQ: www.aubergesducoeur.org
ACJQ: www.acjq.qc.ca