Mourir dans la dignité

Mourir dans la dignité constitue un sujet sensible. La mort est inévitable et, lorsqu'elle survient, tous souhaitent qu'elle se déroule dans les meilleures conditions et avec un minimum de souffrances. C’est dans cette perspective que se tiennent les débats autour de l'euthanasie, de l'aide au suicide, de l'offre de soins palliatifs et des autres types de soins.

Les questions que soulèvent l'euthanasie et l'aide au suicide font partie du paysage médiatique québécois et canadien depuis plus de deux décennies. Les cas les plus connus sont la demande d'arrêt de traitement de Nancy B. (1992), la demande d'aide au suicide de Sue Rodriguez (1993), l'euthanasie pratiquée par Robert Latimer sur sa fille Tracy (1993), ainsi que le suicide assisté de Manon Brunelle (qui a eu lieu en Suisse en 2004). Le débat a été relancé en 2009 à la suite de la parution de lettres d'opinion, de résultats de sondage et de prises de position de certains ordres professionnels et d'associations de médecins.

La question de « mourir dans la dignité » soulève plusieurs enjeux éthiques et met en évidence des valeurs qui peuvent entrer en conflit. L'importance et la persistance de ce débat ont mené la Commission de l'éthique en science et en technologie à réfléchir à cette question. La dimension éthique que propose la Commission vise un aspect du débat sur la fin de vie qui est souvent peu expliqué et maintes fois laissé dans l'ombre au profit du légal, du technomédical ou de la déontologie. Or, comme plusieurs experts le soulignent, l'euthanasie et l'aide au suicide dépassent ces seules dimensions. L'éthique peut contribuer à penser ensemble ces questions et à réfléchir aux choix individuels ou collectifs socialement acceptables.

Dans un premier temps, la CEST a participé à la rédaction du document de réflexion produit par la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, document qui a servi de base aux audiences publiques tenues par la Commission en 2010 et 2011.

Suite à cela, la CEST a produit deux documents de réflexion parus en 2010. Le premier, intitulé Document de réflexion. Mourir dans la dignité : des précisions sur les termes et quelques enjeux éthiques, est un travail de clarification portant sur les définitions de concepts clés et les divergences qu'elles suscitent. Il fait également état des positions relatives à l'aide au suicide et à l'euthanasie ainsi que des enjeux éthiques soulevés par la question de la fin de vie. Le second texte, intitulé Document de réflexion. Mourir dans la dignité : sept questions sur la fin de vie, l'euthanasie et l'aide au suicide, s'inspire du premier document. Il soulève des questions portant notamment sur les valeurs en cause, sur le rapport à la mort, sur les différentes conceptions de la dignité, sur les fins et les conditions pour lesquelles l'euthanasie ou l'aide au suicide seraient éthiquement justifiées ou injustifiées. Enfin, il propose des pistes de réflexion qui permettent d'alimenter celle-ci.

La Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité a déposé son rapport à l'Assemblée nationale le jeudi 22 mars 2012.

Publications

Document de réflexion - Mourir dans la dignité. Sept questions sur la fin de vie, l'euthanasie et l'aide au suicide
30 p. 19 octobre 2010

Document de réflexion - Mourir dans la dignité. Sept questions sur la fin de vie, l'euthanasie et l'aide au suicide

Document de réflexion - Mourir dans la dignité. Des précisions sur les termes et quelques enjeux éthiques
46 p. 9 juillet 2010

Document de réflexion - Mourir dans la dignité. Des précisions sur les termes et quelques enjeux éthiques