Commission de l'éthique en science et en technologie

FERMETURE DES BUREAUX - Veuillez noter qu'en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, la CEST réalise l'ensemble de ses activités en mode virtuel seulement. Pour nous contacter

Automatisation, précarité et inégalités: publication d'un avis sur l'intelligence artificielle, l'emploi et la justice sociale

La CEST publie son plus récent avis : Les effets de l'intelligence artificielle sur le monde du travail et la justice sociale : automatisation, précarité et inégalités. Cet avis fait suite à des travaux ayant menés à la publication d'un document de réflexion. Il sera suivi d'un deuxième avis portant sur les effets de l'intelligence artificielle sur l'organisation du travail.

12 juillet 2021 Intelligence artificielle, Technologies de l'information et des communications

Partager cette page

Le développement de l’intelligence artificielle (IA) constitue un progrès scientifique et technologique majeur qui rend possibles de nouvelles avancées importantes, dont plusieurs devraient avoir une incidence sur le monde du travail en permettant d’automatiser plusieurs tâches.

Cette automatisation des tâches pourrait contribuer, à certains égards, à l’élimination de quelques emplois et à la création de nouveaux. De manière tout aussi importante, voire plus, cette automatisation risque de modifier la nature de plusieurs emplois, en redéfinissant entre autres les compétences requises pour occuper ceux-ci.

L’introduction et le déploiement de l’IA dans le monde du travail soulèvent bon nombre d’enjeux de nature éthique, dont plusieurs concernent une potentielle hausse de la précarité et des inégalités socio-économiques. Parmi ces enjeux, la distribution des bénéfices et des risques liés aux effets que les technologies de l’IA et l’automatisation devraient avoir sur le monde du travail et sur l’emploi est considérée comme étant particulièrement préoccupante par la Commission, qui formule plusieurs recommandations pour tenter d’y répondre. D’autres enjeux traités dans ce document concernent plus spécifiquement la justice au travail et la possibilité pour les personnes au travail de participer aux décisions prises quant au déploiement de l’IA en milieu de travail.

Si l’enregistrement des fichiers de témoins est activé sur votre navigateur, la visite de ce site placera un fichier de témoins sur votre ordinateur, ou un fichier de témoins sera lu si vous avez déjà visité ce site auparavant. Notre utilisation des fichiers de témoins vise uniquement à améliorer votre expérience comme utilisatrice ou utilisateur sur le site Web de la Commission.