La Commission

Présidence

  • M. Jocelyn Maclure, professeur titulaire, Université Laval

Membres de la Commission

  • M. Michel Bergeron, consultant en éthique et en conduite responsable en recherche en pratique privée
  • Mme Mélanie Bourassa Forcier, professeure et directrice des programmes de droit et politiques de la santé, Université de Sherbrooke
  • M. Guillaume Chicoisne, directeur des programmes scientifiques, Institut de valorisation des données (IVADO)
  • Mme Nathalie De Marcellis-Warin, professeure, département de mathématiques et de génie industriel, École Polytechnique de Montréal, et présidente-directrice générale du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO)
  • M. Michel Désy, conseiller scientifique spécialisé et coordonnateur du Secrétariat du Comité d’éthique de santé publique, Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)
  • M. Benoît Dubreuil, directeur régional - Québec, Agence d'évaluation d'impact du Canada
  • Mme Miriam Fahmy, conseillère en transfert des connaissances, Territoires innovants en économie sociale et solidaire
  • Mme Naïma Hamrouni, professeure, département de philosophie et des arts, Université du Québec à Trois-Rivières
  • Mme Céline Lafontaine, professeure, département de sociologie, Université de Montréal
  • Mme Marie Lambert-Chan, rédactrice en chef, Québec science
  • Mme Nathalie Orr-Gaucher, professeure, Université de Montréal, et médecin d'urgence pédiatrique,  Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine
  • M. Éric Simard, président fondateur, Idunn Technologies inc.

Observatrice

  • Mme Denise Moranville, directrice du soutien aux organisations – secteur science et innovation, ministère de l'Économie et de l'Innovation

Composition de la Commission

La Commission se compose de treize membres, dont un président, nommés par le gouvernement. Ces membres possèdent une expertise en éthique et proviennent des milieux de la recherche universitaire et industrielle, dans les domaines des sciences sociales et humaines, des sciences naturelles et du génie et des sciences biomédicales, du milieu de l’éthique, des milieux de pratiques et de la société civile.

Le gouvernement peut également nommer un observateur auprès de la Commission; celui-ci participe aux réunions de la Commission, mais sans avoir droit de vote.

Pour soutenir la réflexion qui entoure la production des avis, la Commission fait appel à des groupes d'experts dont la composition varie en fonction du sujet de l'avis, mais comprend toujours des membres de la Commission, dont le président du comité de travail.

Sélection des membres

Les membres sont nommés après consultation des milieux scientifiques et des milieux de pratique. Ils sont choisis en fonction de quelques critères importants. Ce sont des personnalités reconnues dans leur milieu pour leur crédibilité et leur objectivité, des gens dont l'intérêt pour l'éthique de la science et de la technologie et la compétence en cette matière ne font aucun doute et qui manifestent une grande indépendance morale par rapport à l'institution ou à l'organisme auxquels ils appartiennent.

Organigramme de la Commission de l'éthique en science et en technologie